BLOG / Lisa et Victor : responsables de pôles

Lisa, responsable du pôle RH-RSE et Victor, responsable du pôle Marketing & Stratégie 2014-2015

 

Marine : Bonjour Lisa et Victor, pouvez-vous tout d’abord vous présenter ?

 Victor : Je suis en 4e année à Sciences Po Rennes. Je reviens des Philippines, où j’étais pour ma 3A. Après m’être orienté dans la section EcoFi en 2A, j’ai intégré le séminaire « Métiers de l’Expertise, Stratégie et Audit » cette année (100% EcoFi). Je souhaiterais travailler dans les métiers de la finance.

 Lisa : Je suis également en 4e année à Sciences Po Rennes. J’étais en PoSo en 2A (ce n’est donc pas incompatible avec la Junior-Entreprise !). Je suis partie en stage au Canada en 3A. Après cela, je me suis réorientée vers la gestion de projet. J’ai donc intégré le séminaire « Organisation, Hommes et Management » cette année. Je souhaiterais travailler dans la gestion de projets internationaux.

 

Pourquoi avoir intégré SPRJC ?

 Lisa : En revenant d’un stage de 8 mois, je voulais continuer à travailler sur des projets concrets. J’ai donc proposé ma candidature pour ce poste car je souhaitais de nouveau m’investir dans une association étudiante, avoir des responsabilités. J’ai postulé au pôle RH-RSE car c’est celui qui s’approchait le plus de mes centres d’intérêts.

 Victor : Parce que c’est la seule association qui accepte des 4A (rires dans la salle). Plus sérieusement, l’avantage à l’IEP c’est qu’on peut s’engager de manière assez forte dans les assos. Après avoir fait partie du BDS en 2A, comme Lisa, j’ai souhaité m’engager de nouveau dans une asso en 4A. La Junior-Entreprise propose des missions intéressantes, notamment lorsqu’on arrive en Master. J’ai donc postulé au pôle marketing et stratégie car c’est celui qui correspondait le plus à mon projet professionnel et à ce que j’avais déjà fait lors de mon stage à la Chambre de Commerce Européenne. De plus, c’est un domaine très dynamique car c’est celui qui est le plus en prise avec les entrepreneurs.

 

Comment s’est passé le recrutement ?

 Lisa : J’ai déposé ma candidature une fois rentrée en France, après mon stage. Après avoir envoyé mon CV et ma lettre de motivation, j’ai passé l’entretien avec Wissam, l’étudiant qui m’a précédé sur ce poste. Après cette phase de recrutement, nous avons préparé les « mini-projets » qui consistaient, pour notre groupe, à préparer un « AVP » (une proposition commerciale, ndlr) fictif.

 Victor. Pour ma part, j’ai passé l’entretien sur Skype, depuis les Philippines. J’ai été assez surpris par la « complexité » de la Junior-Entreprise, que je ne soupçonnais pas avant. C’est une organisation bien plus complète que ce que j’imaginais auparavant.

 Lisa : Oui, et on comprend rapidement en découvrant la Junior-Entreprise de l’intérieur que cela va nous servir pour l’avenir. Être à la Junior est un bon entrainement et un bon argument pour postuler dans des Masters 2, notamment en alternance. La bonne ambiance ne gâche rien à l’engagement !

 

Pouvez-vous décrire votre poste au quotidien ?

 Victor : Être responsable de pôle, c’est avant tout organiser son pôle et le faire vivre. Il faut, pour faire en sorte que tout se passe bien, participer soi-même à la vie de son pôle. On a les mains libres, on peut donner les orientations que l’on souhaite. Notre rôle consiste surtout en celui d’un manager. De manière plus informelle, l’une des missions insoupçonnées de ce poste est aussi celle d’organisateur de soirées de pôle.

 Lisa : Il s’agit principalement d’encadrer les chargés d’affaires. Pour ma part, cela a été un peu spécial car il y a eu un gros travail à faire avec Caen pour développer la présence de la Junior-Entreprise sur place. Nous avons ouvert l’asso aux étudiants de Caen afin d’intégrer leur spécialité Développement Durable, qui entre parfaitement dans le domaine d’action du pôle RH-RSE.

 

Qu’attendez-vous des différents étudiants qui vont se présenter au recrutement ce mois-ci ?

 Victor : Pour intégrer la SPRJC, il faut avant tout être prêt à s’engager. Être responsable de pôle nécessite un investissement personnel assez important.

 Lisa : Oui, de l’engagement avant tout. Il faut être prêt à prendre des responsabilités, car manager un pôle suppose d’être disponible et réactif. (Apporter des Schoko-Bons à l’entretien pour nous amadouer ça marche aussi.).

 

Quels sont les moments les plus « cool » de la JE ?

 Victor : Ce que j’ai préféré, c’est la compétition inter-pôle (rires d’un public conquis).

 Lisa : Le CRP (Congrès Régional de Printemps) est toujours un événement sympa. On rencontre tous les Junior-Entrepreneurs du Grand Ouest en un week-end, deux fois dans l’année. C’est toujours un moment cool.. et une réunion très festive.